MENU

by • 17 juillet 2020 • Mes chroniques littérairesCommentaires fermés sur Essor Sarladais du 17 juillet 2020282

Essor Sarladais du 17 juillet 2020

La Relique du Chaos.

Le Tour des Livres.

Nos amis Eric Giacometti  et Jacques Ravenne viennent de publier, chez Jean-Claude Lattès, « La Relique du Chaos », troisième volet de « La saga du Soleil Noir ». Tristan Marcas, archéologue franc-maçon, résistant individualiste, est toujours dissimulé au sein de l’Ahnenerbe, une section de la S.S. qui cherche à mettre la main sur quatre croix gammées qui donneraient aux Nazis le pouvoir absolu sur le monde. Il a reçu pour mission du S.O.E. (la résistance britannique) de surveiller Alfred Rosenberg, un des chefs nazis épris d’ésotérisme. A ses cotés, la sulfureuse Erika joue au double ou triple jeu. Tristan voyage, découvre le Paris souterrain de 1942 et la sinistre Gestapo française de la rue Lauriston. La piste du dernier svastika croise la route du sombre destin des Romanov, les tsars de toutes les Russie. Il se rend également à Londres où opèrent des agents nazis, qui enlèvent Laure, son amie résistante. L’histoire se termine au Danemark, avec une surprenante découverte (mais nous n’en dirons rien). Les deux premiers romans concernant Tristan Marcas, « Le Triomphe des Ténèbres » et « La Nuit du Mal » sont disponibles au Livre de Poche.

Paru en 1962, « Le Maître du Haut-Château » de Philip K. Dick (édition J’ai Lu) est considéré comme la première uchronie moderne, qui a inspiré directement « Fatherland » de Robert Harris et « Complot contre l’Amérique » de Philip Roth. L’auteur imagine que les Etats-Unis ont perdu la guerre, après que le Japon ait détruit ses porte-avions à Pearl Harbour. L’Allemagne nazie occupe toute l’Europe et l’est des Etats-Unis. Africains, Slaves ont été exterminés ou réduits en esclavage. Le Japon domine l’Asie et la cote ouest des USA où se déroule l’action. La domination nipponne est, somme toute, préférable à celle des Allemands. Beaucoup d’Américains collaborent avec l’empire du Soleil Levant et adopte sa culture. Mais un écrivain mystérieux, Abendson, le maître du haut château, publie un livre étrange où il imagine que les Alliés ont remporté la victoire sur les forces de l’Axe. Les Juifs réfugiés dans les zones désertiques, et les rares qui espèrent en la démocratie, reprennent espoir.

C’est un premier roman, un thriller, particulièrement réussi que nous propose l’Espagnol Santiago Diaz, avec « Talion », publié au Cherche-Midi. Journaliste engagée, Marta apprend qu’il ne lui reste plus que deux mois à vivre. N’ayant plus rien à attendre, ni à perdre, elle décide de faire régner un peu de justice dans ce monde de brutes. La policière Daniela Gutierrez traque cette mystérieuse justicière, inconnue de ses services, tandis que Marta se lance dans une course contre la montre.

Chez Robert Laffont –  La Bête Noire, l’Anglaise Rebecca Fleet a été reconnue meilleure auteur de la collection par l’ensemble des libraires, pour son thriller « La seconde épouse ». Après la mort tragique de son épouse, avec qui il a eu une fille, Jade, à présent adolescente, Alex entend refaire sa vie avec Natalie. Tout semble aller bien quand leur maison est détruite par un incendie. Jade affirme qu’un homme s’est introduit chez eux ; Natalie affirme qu’il n’y avait personne. Alex va devoir choisir, et surtout, mieux connaitre celles qui partagent sa vie.

                                                                   Jean-Luc  Aubarbier.

Comments are closed.