MENU

by • 17 octobre 2014 • Mes chroniques littérairesCommentaires fermés sur ESSOR SARLADAIS du 17 octobre 20141668

ESSOR SARLADAIS du 17 octobre 2014

couv pétronillestéphanie hochetStéphanie Hochet « Pétronille ».

CHAMPAGNE ET AMITIES.

Le Tour des Livres.

 

Excellent cru que ce « Pétronille », publié chez Albin Michel, qu’Amélie Nothomb nous invite à déguster à l’occasion de cette rentrée littéraire. Amélie Nothomb aime le champagne et la transe qu’il provoque, quand il est bu après un long jeûne, qui transcende l’écrivain. Mais ce vin festif ne doit pas être consommé dans la solitude. Amélie cherche un compagnon, ou plutôt un convignon (celui avec qui on partage le vin) et découvre une convigne : Pétronille. Le goût du champagne excepté, elle est tout son contraire : jeune femme androgyne, fille d’ouvrier, sédentaire et ténébreuse. Mais elle est également romancière ; vin et littérature vont établir les liens d’une forte amitié. Rien de vulgaire dans cette consommation d’alcool parfois immodérée, mais au contraire, une noblesse de comportement. De l’aveu même de la romancière, Pétronille n’est autre que Stéphanie Hochet, une talentueuse romancière que les Sarladais ont eu le plaisir de rencontrer en dédicace à Lire en Majuscule.

« Un été en famille », le premier roman d’Arnaud Delrue publié chez Seuil, est simple et dérangeant à la fois. Un été, Claire, la sœur du narrateur, vient à mourir. Passé le choc de cette mort non-annoncée, une étrange ambiance se crée au sein de la famille : une distance entre les êtres, une violence rentrée. De quoi est morte Claire ? Suicide, meurtre ? A-t-elle subi un viol ? Etait-elle folle ? Les faits prennent progressivement leur place dans ce texte numéroté comme les versets de la Bible, ponctués d’extraits musicaux et cinématographiques.

Chez Grasset, Clara Dupont-Monod nous propose une autobiographie à la première personne d’Aliénor d’Aquitaine, « Le roi disait que j’étais diable ». Jeune femme volontaire et guerrière, elle épouse à 15 ans le roi Louis VII. La mort de son frère ainé Philippe l’a précipité sur le trône de France, alors qu’il se destinait à la prêtrise ; on l’a marié en catastrophe. Il est le Nord, la religion ; elle est le Sud, l’épée et la vie. Il tombe amoureux de sa femme ; elle méprise sa faiblesse. Et surtout, elle s’ennuie, loin des troubadours, des cours d’amour et de sa chère langue d’Oc. L’auteur use d’un style fleuri qui évoque les chanteurs du moyen-âge.

Thriller et roman d’espionnage sont au rendez-vous du roman de Romain Slocombe, publié chez Robert Laffont « Avis à mon exécuteur ». En février 1941, on découvre dans un hôtel de Washington le cadavre de Victor Krebnitsky, un des plus grands agents secrets soviétiques. Bolchévique de la première heure, il s’est engagé dès 1920 dans les services secrets, et a du renoncer à tout ce qui faisait son idéal. Pour garder sa fidélité, Staline n’hésite pas à menacer de tuer sa famille. Il sera un des premiers à perdre ses illusions sur le ‘bonheur communiste’. Un roman où presque tout est vrai.

Les éditions de la Table Ronde rééditent en collection de poche le roman de Jean Freustié « Isabelle ou L’arrière-saison ». Ecrivain solitaire et taiseux, Paul accueille pour un été sa fille de 17 ans, Isabelle, qu’il ne voit presque jamais. Ils tombent tous les deux sous le charme de l’autre. Impudique et provocatrice, elle le vampe. Il résiste au désir d’inceste, mais inéluctablement, la blonde Isabelle lui rappelle sa jeunesse aventureuse, et le vieillissement qui le guette. L’occasion de redécouvrir le style merveilleusement poétique du romancier disparu en 1983.

Chez Gallimard, la jeune romancière britannique Taiye Selasi publie « Le ravissement des innocents ». A la mort de Kawu, le chef de famille d’origine ghanéenne, ses proches prennent conscience de son importance. La romancière donne tour à tour la parole à ses personnages, créant une longue mélopée, une musique qui évoque les mânes des ancêtres et l’amour familial. Un voyage à travers les cultures et l’histoire des peuples.

 

JEAN-LUC AUBARBIER.

Comments are closed.