MENU

by • 4 avril 2017 • Agenda, SalonsCommentaires fermés sur Salon du livre de jeunesse de Sarlat 2017777

Salon du livre de jeunesse de Sarlat 2017

 

 

 

 

Vivre nos différences à l’occasion du 12e salon du livre de jeunesse de Sarlat.

 

« Vivre les différences, vivre nos différences » voilà bien un thème nécessaire de nos jours. C’est celui choisi pour le 12e salon du livre de jeunesse de Sarlat qui se tiendra à l’ancien évêché, rue Tourny, les 8 et 9 avril 2017, en présence de 22 auteurs. Tout commencera le mercredi 5 avril à 15h30 avec la traditionnelle remise de la plume à Etienne de La Boétie, devant la statue du philosophe, place de la Rigaudie. Du mercredi 5 au vendredi 7 avril, les élèves des écoles et collèges du Sarladais visiteront le salon, après avoir découvert le parcours ludique préparé dans les rues de Sarlat, sur le thème « Vive nos écrivains, vivre notre patrimoine ». A l’ancien évêché, ils pourront profiter des nombreuses animations prévues : tapis à raconter de l’association Tout conte fée, embarquement dans le Wagon pour le voyage « Sarlat ! Sarlat ! une semaine d’arrêt et trois représentations de la pièce d’Olivier Ka « Les Chroniques d’Hurluberland » (accès libre). Olivier Ka fera parti des 12 auteurs qui interviendront dans les classes du Sarladais. C’est un touche-à tout de génie, né au Liban qui a travaillé dans la radio, monté des spectacles, écrit des romans, des B-D avant de suivre la trace de sa mère romancière pour la jeunesse. Yaël Hassan, elle, a vécu en Israël avant de regagner Paris. Un accident de voiture décide de sa vocation : écrire des romans pour la jeunesse (édités chez Flammarion, Syros, Scrinéo) car « L’écriture, c’est la vie »  dit-elle en citant Semprun. Fred L était en résidence d’auteur à Sarlat en 2015. Petit, il dessinait partout. C’est un « fils de pub » reconverti dans l’illustration ; sa série des « Papareils » illustre le thème de cette année. Russe ukrainienne et française, Pauline Kalioujny, cinéaste de formation, reconnait qu’elle a l’âme slave. Ses illustrations (pour les éditions Thierry Magnier) sont des œuvres d’art. En résidence au Centre Culturel de Sarlat, le Périgourdin Stéphane Jaubertie est comédien et auteur de théâtre. Il animera un « atelier d’écriture dynamique » à la médiathèque, le jeudi 6 avril au matin. L’illustrateur belge Jean-Luc Englebert, auteur de l’affiche du salon 2017, travaille pour la célèbre maison l’Ecole des Loisirs. Après avoir été journaliste dans une autre vie, Frédérique Elbaz écrit des livres profonds pour les plus petits. Bibliothécaire à Saint-Brieuc, Eric Sanvoisin est l’auteur du célèbre « Buveur d’encre » (Nathan). Conteuse et comédienne, la Lyonnaise Cécile Bergame est romancière chez Didier. Globe-trotter, Sébastien Chabret s’inspire de ses voyages pour illustrer ses livres. Le Périgourdin Régis Delpeuch (qu’on ne présente plus) nous propose chez Scrinéo sa nouvelle série « Mamie Polar ». Douze auteurs pour illustrer les différences, nos différences.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’Ancien Evêché accueille le salon du livre de jeunesse de Sarlat.

 

Si l’inauguration officielle du salon du livre de jeunesse de Sarlat est prévue le samedi 8 avril à 11h30, c’est dès 10h qu’il ouvrira ses portes au public. Rappelons que l’entrée est libre et gratuite. Dix auteurs viendront s’ajouter aux douze qui auront visité les écoles du Sarladais dans la semaine. En résidence avec la médiathèque Sarlat-Périgord-Noir, Gaïa Guasti, née à Florence, est scénariste de cinéma et publie chez Thierry Magnier. Marjolaine Pereira nous promène au cœur du moyen-âge avec les éditions Millefeuilles. Romancière et scénariste, Séverine de la Croix a créé le personnage de Lila, le Titeuf au féminin, publié chez Delcourt et une série pour la jeunesse (le chat qui n’aimait pas les poils) chez Splash. Auteur de BD et peintre, Fred Medrano illustre pour les éditions Mille Plumes. Auteur de BD chez Delcourt, Yannick Beaupuis est illustrateur chez Balivernes. Le Périgourdin Jopa vient de publier « Tarak l’enfant Cro Magnon » et Claude Diologent « Le feu secret de l’alchimiste ». Le salon recevra également la Bergeracoise, auteur de théâtre Françoise de Chaxel, le chanteur pour enfants Jacques Bienvenu et Willerval auteur de « Les mots cailloux ». Le dimanche 9 avril, de 10h30 à 12h, l’association Lire et Faire Lire proposera des lectures pour les tout-petits. A 16h30 aura lieu la remise des prix du concourt d’écriture ; les œuvres des lauréats seront théâtralisées. Le cinéma Rex s’associe au salon jeunesse en projetant le film d’animation « Ma vie de courgette » de Claude Barras. Moment fort de la vie culturelle en Périgord, ce 12e salon du livre de jeunesse marquera les esprits et enchantera les visiteurs.

Comments are closed.