MENU

by • 28 juin 2024 • Mes chroniques littérairesCommentaires fermés sur Essor Sarladais du 28 juin 2024.84

Essor Sarladais du 28 juin 2024.

Opération Napoléon Bonaparte.

Le Tour des Livres.

   Avec « La Clef et la Croix », paru chez Jean-Claude Lattès, Eric Giacometti et Jacques Ravenne lancent le commissaire Antoine Marcas sur la piste de son ancêtre le résistant Tristan Marcas. A Nice, puis à Rome, le policier franc-maçon rencontre les héritiers d’un patron de la mode italienne, Varnese, qui vient d’être assassiné dans son avion personnel. Au centre de l’enquête, un tableau détenu par la famille qui parodie le sacre de Napoléon. Chacun de leur côté, Giulia, Salvatore et Lupo jouent leur propre jeu. Comme à l’accoutumé chez ces auteurs, nous passons la moitié du livre dans le passé, auprès de Napoléon, Joséphine et, surtout, des hommes de Fouché, le chef de la police. Le général Radet, celui-là même qui a arrêté le pape à Rome et le diplomate Vivant-Denon sont en charge de retrouver le fabuleux butin accumulé par les prélats et dissimulé quelque part, dans la ville éternelle. A une époque comme à l’autre, tous les moyens sont bons pour arriver à ses fins. Lecture passionnante et instructive.

Chez Geste, le Périgourdin Hervé Brunaux nous propose, à mi chemin entre le roman et le témoignage, « Deux femmes vivantes », un ouvrage remarquable. A Périgueux, Huguette est secrétaire de la Milice, elle se sait jolie et aime parader dans son bel uniforme. Mais chez elle, avec sa mère et ses sœurs, elle cache une famille juive et n’hésite pas à prévenir la communauté israélite quand un mauvais coup se prépare. Valentine est résistante. Issue d’une famille communiste, elle n’a pas hésité à s’engager et œuvre comme agent de liaison, ne ménageant ni sa peine, ni les risques. Comment les résistants vont-ils juger la conduite d’Huguette ? Louis, un jeune Juif amoureux d’Huguette, voudrait la sauver. Inspiré d’une histoire vraie, ce roman au style travaillé et poétique est une mine de réflexion pour nous, lecteurs. On y croise des thèmes essentiels : la lassitude des Français sous l’Occupation, l’engouement pour la liberté, la responsabilité des uns, la culpabilité des autres.

Citoyen britannique vivant au Bugue, Martin Walker, journaliste au talent international, écrit des romans policiers salués par la critique. Dans « Meurtre en Périgord », publié au Masque, son héros Bruno Courrèges, enquête sur un crime étrange. Hamid, un retraité de l’armée française, héros de la seconde guerre mondiale, est assassiné à coups de couteau. Son meurtrier lui a gravé une croix gammée sur le torse. On pense à un crime raciste. Mais le passé du Périgord pendant la guerre dissimule bien des secrets …

Chez L’Oiseau Noir, l’italien Pierluigi Porazzi nous propose « Jour Zéro », un thriller psychologique. Lorsque Max ouvre les yeux, après un terrible accident, il a tout oublié de son passé. Il va devoir réapprivoiser sa vie. Mais, plus il apprend à se connaitre, plus le brouillard s’épaissit. Qui suis-je vraiment ? se demande-t-il ?

                                                                Jean-Luc  Aubarbier.

Comments are closed.