MENU

by • 25 décembre 2021 • Mes livresCommentaires fermés sur Essor Sarladais du 24 décembre 2021.118

Essor Sarladais du 24 décembre 2021.

THRILLERS ANGLO-SAXONS.

Le Tour des Livres.

Rendu célèbre par son « Fatherland », le Britannique Robert Harris nous propose une nouvelle uchronie avec « Le second sommeil » paru chez Belfond Noir. Nous sommes en 1468, dans une Angleterre moyenâgeuse ; Christopher Fairfax se rend dans le village isolé d’Addicott pour célébrer les obsèques du père Lacy. Il règne une ambiance de terreur religieuse : le prêtre n’était-il pas gagné par l’hérésie ? Très vite, des éléments troublants assaillent le lecteur : quels sont ces objets en plastique que découvrent Fairfax ? Et ces livres scientifiques qu’il est interdit de lire ? En fait, nous sommes en l’an 1468 après la terrible apocalypse qui a ravagé le monde, notre monde. Les peuples, pour expier le désastre dont ils sont responsables, ont rejeté tout savoir scientifique et se sont soumis à un christianisme fanatique. Quelques individus, malgré les interdits, ont étudié l’Histoire et veulent revenir à la raison. Fairfax, malgré sa soumission à son évêque, va mener une enquête qui va le conduire vers la vérité… ou en enfer.

Quant un personnage littéraire secondaire devient le principal protagoniste d’une intrigue. L’américain Steve Berry, associé à la romancière M.J. Rose, transforme l’intrépide Cassiopée Vitt, la petite amie du célèbre Cotton Malone, en héroïne du thriller historique et ésotérique « Le Manuscrit Cathare » publié au Cherche-Midi. En rénovant un château dans le sud-ouest de la France, la jeune femme met la main sur un livre d’heures en occitan, enfermé dans une boite en or. Aussitôt la découverte connue, elle reçoit la visite de Belancourt, un milliardaire qui veut acheter sa découverte à n’importe quel prix. Au même moment, une Parfaite, membre d’un groupe de survivants du catharisme, tente de voler le livre. Cassiopée découvre que les pages recèlent une carte cryptée qui va la conduire, de Carcassonne à Montségur en passant par Toulouse, jusqu’au dernier secret des Cathares. Notons la tendance des archéologues à remplacer les policiers dans les thrillers (Tristan Marcas, Pierre Cavaignac et Marjolaine Karadec, etc).

La Britannique Gilly Macmillan publie « Pour tout te dire » aux Escales Noires. Lucy Harper est une romancière comblée par le succès et la fortune. Malheureusement, elle est dotée d’un mari, Dan, dont la carrière d’écrivain est au point mort. Un jour, Dan disparait. La romancière se serait-elle débarrassée de cet époux dont la jalousie lui pesait ? Trente ans plus tôt, son petit frère, Teddy, s’est volatilisé sans plus jamais donner de nouvelles. Sous le faisceau des projecteurs, Lucy ne peut plus se cacher.

Achevons notre chronique avec un auteur français, Jacques Moulins, dont le polar, « Retour à Berlin », paru en série noire chez Gallimard, se déroule dans un contexte international. Deniz Salvère dirige, dans la capitale allemande, une unité antiterroriste qui vient de démanteler un groupe de pirates informatiques d’extrême-droite. Quelques mois plus tard, trois des protagonistes sont retrouvés morts. Deniz va enquêter aux quatre coins de l’Europe pour découvrir les commanditaires de ces meurtres.

                                                                     Jean-Luc  Aubarbier.

Comments are closed.