MENU

by • 14 janvier 2016 • Mes chroniques littérairesCommentaires fermés sur ESSOR SARLADAIS du 15 janvier 2016.867

ESSOR SARLADAIS du 15 janvier 2016.

 

couv hiver rougecouv sang royal

HIVER ROUGE. 

Le Tour des Livres.

 

Excellent thriller historique que cet « Hiver rouge » que nous livre le Britannique Dan Smith au Cherche-Midi. Nous sommes en 1920, au centre de la Russie, et la guerre civile fait rage. Kolia, pourtant héros de la toute nouvelle Union Soviétique et membre de la police politique, a déserté après la mort de son frère. Il rentre chez lui pour découvrir son village dévasté ; sa femme et ses deux enfants ont disparu. Avant de se jeter dans le lac, Gelina, une vieille femme devenue folle, lui revèle qu’ils ont été enlevés par Kortchei. Kortchei est le nom d’un ogre dans une légende russe. Aidé par deux femmes dont la famille a été massacrée par le même personnage, et Anna, une fillette abandonnée, il se lance sur les traces de l’homme… et de la légende. Des paysages fabuleux, la Russie couverte de neige comme on l’imagine, un mystère menaçant qui plane… et des armées de tueurs encore plus dangereuses que les monstres des contes. Un thriller épatant !

Restons en Russie avec « Froid devant » de Jean-Michel Cosnuau, publié chez Robert Laffont. Après un drame personnel, la mort de son épouse dans un accident d’avion en 1996, l’auteur gagne ce pays en ébullition, en révolution, tout neuf et très ancien. Il nous décrit Moscou comme une ville festive et périlleuse, raconte son amitié sincère pour les Russes … et ses amours aussi. Son livre est une description ébouriffante de Moscou, incroyablement juste et enivrante qui nous fait adorer les Russes, leur énergie sans limites, leurs excès et leur amour de la vie.

C’est un essai aux accents romanesques que nous donne Jean-Louis Bachelet avec « Sang Royal » aux éditions Ring. L’héritier caché des rois de France vit-il à Tours de nos jours ? En nous révélant le mystère de Guillaume Naundorff, un horloger allemand qui, en 1833, affirmait être le fils de Louis XVI et de Marie-Antoinette que l’on croyait mort à la Conciergerie, l’auteur nous propose une relecture de l’histoire de France et de la Révolution troublante et convaincante. A sa mort, en Hollande, Naundorff fut enterré sous les titres de Louis-Charles de Bourbon, Louis XVII, roi de France et de Navarre. Vérité ou mystification ? Ses descendants vivent aujourd’hui en France, et la science génétique permet de percer bien des mystères.

Chez Jean-Claude Lattès, Rebecca Scott nous propose « La voleuse de corail », un roman historique qui se passe en 1815, après la chute de Napoléon. Daniel Connor se rend à Paris avec une précieuse cargaison de corail. Mais une savante et belle brune lui dérobe son bien. Il parvient à la retrouver dans les bas-fonds parisiens où elle l’entraine dans une fabuleuse aventure. Le volé aidera même sa voleuse à échapper à la police et participera à ses cotés à un périlleux cambriolage.

Dans la série Noire chez Gallimard, le journaliste américain Neely Tucker s’est inspiré d’une histoire vraie pour rédiger « La voie des morts ». Sarah, la fille d’un puissant juge de Washington, a été assassinée dans un taudis. Très vite, on arrête trois jeunes noirs mais le journaliste Sully Carter soupçonne une embrouille. Il pense que la jeune femme a été victime d’un tueur en série. Malgré les pressions de la police et de la population qui souhaitent une justice expéditive, Carter plonge au cœur d’un effrayant mystère.

 

JEAN-LUC  AUBARBIER.

Comments are closed.