MENU

by • 12 décembre 2015 • Mes chroniques littérairesCommentaires fermés sur ESSOR SARLADAIS du 11 décembre 2015.1397

ESSOR SARLADAIS du 11 décembre 2015.

L’ORIGINE DU MONDE.

Le Tour des Livres.

 

Le Toulousain Philip Le Roy nous propose un époustouflant thriller ésotérico-religieux avec « L’Origine du monde », publié au Cherche-Midi. Simon Lange et son épouse Sabbah Shahi fuient à travers la Tunisie et l’Egypte. On les avait déjà rencontrés dans le roman précédent « La porte du Messie ». Ils sont en possession d’un terrible secret. Le Coran n’a pas été écrit à La Mecque, mais en Syrie, par des Chrétiens intégristes. Leurs descendants, la secte des Nazoréens, associée à une société paramilitaire, veut utiliser Simon, considéré comme le nouveau Messie, pour répandre leur idéologie sur le monde. Aidés par un ami égyptien, le couple trouve refuge dans une zone perdue à la frontière de l’Inde, le Nagaland, où la secte du Serpent s’emploie à reconditionner des djihadistes capturés. Simon et Sabbah découvrent que les dirigeants du Nagaland sont en possession d’un extraordinaire secret qui concerne le mont du Temple, à Jérusalem.

Ian McEwan est considéré comme un des meilleurs écrivains britanniques ; ses romans « Expiation » et « Sur la plage de Chesil » ont enchanté les lecteurs. Avec « L’intérêt de l’enfant », publié chez Gallimard, il nous propose un face-à-face entre Fiona Maye, magistrate spécialisée dans le droit de la famille, et Adam Henry, un adolescent atteint de leucémie qui refuse la transfusion sanguine qui peut lui sauver la vie, au nom de ses convictions religieuses. En proie à sa propre histoire, la magistrate tente de régler par la loi un problème moral. Adam est tout à fait conscient que son choix va entrainer sa mort ; sa foi est inébranlable et ses arguments recevables. A-t-on le droit de contraindre quelqu’un à se soigner ? A l’obliger à vivre contre sa volonté ? A partir de quel âge peut-on librement disposer de soi ?

Eric Holder nous fait entendre la douce mélodie de son écriture avec « La saison des Bijoux », publié chez Seuil. C’est sur la côte médocaine, où il vit, qu’il situe l’action du roman. Marchands ambulants, Jeanne et Bruno, accompagnés de leur fils Alexis et du vieux Virgile, quittent le Lyonnais pour ‘faire la saison’ sur le marché d’un petit village balnéaire. L’ambiance, comme le climat, est douce et conviviale. Mais ils se heurtent à Forgeaud, lui-même marchand, et qui fait la pluie et le beau temps sur la commune. D’autant plus qu’il s’est promis de posséder la belle Jeanne avant la fin de l’été. De beaux portraits et des scènes de genre des plus agréables à lire.

Chez Julliard, la jeune Anne Akrich nous propose un étonnant premier roman avec « Un mot sur Irène ». Un parfum de scandale sexuel plane sur le milieu universitaire depuis la mort, à New York, d’Irène Montès. Son corps dénudé a été retrouvé dans une chambre d’hôtel, à coté d’une poupée gonflable. On découvre, à travers le regard de son mari, l’universitaire Léon Garry, son étonnante personnalité. Jadis son mentor, il est peu à peu devenu son pantin, condamné au seul rôle de voyeur. Dévirilisé par la vieillesse et la réussite sociale de son épouse, il se réfugie dans l’imaginaire et le fantasme… jusqu’à la, chute finale.

Sarlat  sert de cadre au premier roman de Martine Bégné, « Confessions d’outre-tombe », un thriller paru chez Ipaginations. Charles Chiffonier, détective privé, se voit donner un rendez-vous dans le paisible cimetière de Sarlat, par un étrange client. Claude Grunier lui demande d’enquêter sur ses origines en vue de récupérer un héritage. Le travail bien rémunéré semble séduisant, entre la délicate Odile et l’ensorcelante Sacha. Mais le premier témoin est abattu de deux balles. L’affaire devient ténébreuse et dangereuse. Un premier roman dense et réussi, qui en appelle d’autres.

 

 

JEAN-LUC  AUBARBIER.

couv la saison des bijouxcouv l'origine du monde

Comments are closed.