MENU

by • 21 janvier 2014 • Mes livres, Revues littéraires, historiques et philosophiquesComments (0)1736

LE DEVOIR DE FRATERNITE

couv pvi 167

LE DEVOIR DE FRATERNITE.

POINT DE VUE INITIATIQUE N° 167.

Editeur : Point de Vue Initiatique (revue trimestrielle de la Grande Loge de France)  8 rue Puteaux  75017 Paris.

Ouvrage collectif, disponible auprès de l’éditeur. Prix : 6 euros.

Ma contribution : « La franc-maçonnerie repose sur la fraternité » (résumé).

La constitution  de la Grande Loge de France déclare « la franc-maçonnerie est un ordre initiatique traditionnel et universel fondé sur la Fraternité ». Mais comment peut-on imposer un sentiment ? Selon le mot de Kant « l’amour est affaire de sentiment et non de volonté. Je ne peux aimer parce que je le veux, encore moins parce que je le dois. » Si le christianisme a fait de l’Amour la vertu suprême, cela reste une utopie. Dans la langue grecque, l’amour se décline en plusieurs mots. Eros, c’est le désir (pas seulement sexuel). Philia, c’est aimer ensemble une même chose. Agapé, c’est l’amour de charité, désintéressé. Le franc-maçon est tour à tour dans Eros (désir de connaissance, d’appartenir à une ‘élite’, de se réaliser) et dans Philia (aimer pratiquer les rites ensemble, débattre, écouter autant que parler, se réjouir des progrès d’autrui). Agapé reste un idéal, un concept de perfection. La franc-maçonnerie est une école d’amour, un amour de construction, la prise de conscience du mot de Montaigne « tout homme porte en lui la forme entière de l’humaine condition. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.