MENU

by • 9 octobre 2015 • Mes chroniques littérairesCommentaires fermés sur ESSOR SARLADAIS du 9 octobre 2015.1603

ESSOR SARLADAIS du 9 octobre 2015.

couv lontano

JEAN-CHRISTOPHE GRANGE AU CŒUR DES TENEBRES.

Le Tour des Livres.

 

Jean-Christophe Grangé maitrise au plus haut point l’art de promener son lecteur dans un univers complexe et noir et de lui faire faire un grand saut dans l’inconnu. Gros thriller de près de 800 pages, « Lontano », publié chez Albin Michel, débute en Bretagne, sur une base militaire où un bizutage a mal tourné. Erwan Morvan, l’enquêteur, ne tarde pas à découvrir que l’élève-officier a été assassiné. Surtout, il comprend que son père, un influent barbouze qui a sévi en Afrique, est visé. L’assassin tue selon la méthode de l’homme-clou, un serial killer coffré par Jérôme Morvan des années auparavant et mort en prison. Des rituels de magie noire africaine sont utilisés.. et les cadavres s’empilent, tous liés à la famille Morvan. Loïc, le fils ainé, gros consommateur de drogue, en est-il la cause, ou bien Gaëlle, la fille, qui se prostitue pour embêter son père ? Il faudra bien accepter de revenir à Lontano, bourgade du Katanga, où tout a commencé.

Le Canadien Lindwood Barclay nous propose la suite des aventures de son héros, gaffeur professionnel, avec « Mauvaise influence » paru chez Belfond. Le journaliste Zack Walker ne sait pas refuser un service, surtout quand il est demandé par Trixie, sa charmante voisine. Il n’hésite pas à utiliser les grands moyens pour empêcher Martin Benson de publier un papier sur elle. Tout s’emballe quand Benson est retrouvé mort, ce qui fait de Zack un parfait suspect. Surtout que Trixie a disparu mystérieusement.

En Série Noire chez Gallimard, Patrick Pécherot nous propose un thriller historique avec « Une plaie ouverte ». Après la défaite de 1870, l’heure de la Commune a sonné. Le temps des cerises s’organise autour de Jules Vallès, Verlaine, Courbet, mais le temps du sang lui succède bien vite. Condamné à mort, Dana est en fuite. Mais qui était-il vraiment ? Un communard authentique ou un agitateur professionnel ? Trente ans plus tard, Marceau, qui lui fut proche, croit le reconnaitre parmi les figurants du premier western de l’histoire cinématographique. Il part sur sa piste, aux Etats-Unis.

Chez Jean-Claude Lattès, Joshua Ferris nous offre un roman drôle et émouvant « Se lever à nouveau de bonne heure ». Dentiste à New York, Paul O’Rourke, malgré sa bonne réputation, vit en dehors du monde. Il passe ses jours à travailler, et ses nuits à ressasser ses échecs, notamment sa rupture douloureuse avec Connie, son ex petite amie. Un jour, sur le web, quelqu’un usurpe son identité. Son double fait l’apologie d’une religion ancienne, ce qui perturbe Paul, athée convaincu. Mais le double ne va-t-il pas se révéler très supérieur à l’original ?

Au Cherche-Midi, Alain Fleischer nous propose « Effondrement ». C’est entre les bras de sa maitresse que Simon, jeune pianiste virtuose, apprend la mort de son père, un milliardaire dont il s’était éloigné depuis l’enfance. Le père collectionnait avec passion les œuvres d’art contemporaines dans lesquelles le fils ne voit que des croutes dont la cote a été poussée artificiellement. Il décide de se débarrasser du tout à l’occasion d’une vaste vente aux enchères. Une lutte titanesque s’engage alors entre les marchands d’art, qui craignent l’effondrement de la bulle spéculative, et le jeune musicien dont la carrière se trouve compromise. Une fable grandiose sur l’argent et l’esthétisme.

 

JEAN-LUC AUBARBIER.

Comments are closed.