MENU

by • 3 décembre 2014 • Agenda, SalonsCommentaires fermés sur 5e Salon du Livre de Noël de SARLAT, 6 et 7 décembre 2014.6479

5e Salon du Livre de Noël de SARLAT, 6 et 7 décembre 2014.

severineGAY Marie-Claude - Agence Opale - Philippe MatsasMALAVAL_-P._Matsas_-_Opale (Copier)gp_gleize4 (Copier)

De gauche à droite: Séverine de La Croix, Marie-Claude Gay, Jean-Paul Malaval, Georges-Patrick Gleize.

Le dimanche 7 décembre 2014, de 10h à 12h30 et de 14h30 à 18h,  le 5e salon du livre de Noël réunira à l’ancien évêché, rue Tourny, à Sarlat, 33 auteurs, dont 16 romanciers. A découvrir en particulier, le premier roman de Séverine de La Croix « Les mensonges ne meurent jamais » (éditions Michel Lafon). Jean-Luc Aubarbier présentera en avant-première son  thriller « L’échiquier du Temple » (éditions City-Hachette), dont l’action se déroule au château de Commarque.

Jacques RAVENNEWALKER Martin

Jacques Ravenne et Martin Walker.

Le samedi 6 décembre, à 17h, Jean-Luc Aubarbier animera un débat sur « Thriller, Polar et Romans Noirs », avec Jacques Ravenne (le règne des Illuminati, Fleuve Noir), Martin Walker (Noirs Diamants, Masque), Sophie Marvaud (Meurtre chez les Magdaléniens, Patrimoine), Franck Linol (Matin de cendres, Geste) et Franck Klarkczyk (Sanglante vérité, Geste). Entrée libre.

Tous au long du salon, les chefs du Périgord animeront les stands autour de leur ouvrage « Le foie gras du Périgord sublimé par ses chefs » (Albin Michel). Dégustation – dédicace le samedi 6 décembre à 16h.

Renseignements: Jean-Luc Aubarbier  tel 0681859729, mail aubarbier.jeanluc@wanadoo.fr

POLAR, THRILLER ET GASTRONOMIE POUR LE 5° SALON DU LIVRE DE NOËL DE SARLAT.

Ces sont finalement trente-cinq auteurs qui se retrouveront à l’ancien évêché, à Sarlat, en ce dimanche 7 décembre 2014, pour inaugurer le 5e salon du livre et le début des festivités de Noël. « Polars, thrillers et romans noirs » sera le thème du débat qui réunira, dès le samedi 6 décembre à 17h, six spécialistes du sujet. Jacques Ravenne poursuivra les aventures du commissaire franc-maçon Antoine Marcas avec « Le règne des Illuminati », Martin Walker, celle de Bruno Courrèges, policier au Bugue, dans « Noirs diamants « . Sophie Marvaud traitera du crime aux temps préhistoriques avec « Meurtre chez les Magdaléniens », Frank Linol et Franck Klarkzyck terrorisent le Limousin avec leurs noirs romans et Jean-Luc Aubarbier présentera son premier thriller « L’échiquier du Temple », avec Commarque pour cadre.

C’est un peu sur le plan d’un thriller familial que la jeune Séverine de La Croix inaugurera son roman « Les mensonges de meurent jamais ». Dans des fictions plus classiques, les lecteurs rencontreront Jean-Paul Malaval (« La Retournade »), Georges-Patrick Gleize (« Pas plus tard que l’aurore »), Marie-Claude Gay, Nicole Chappe, Régine Laprade, la Montignacoise Josy Chalmet, le Sarladais Paul Placet, au style toujours impeccable, Rudi Moleman et André Mazin. Nouvelle venue, Emmanuelle Delacomptée nous parlera du métier d’enseignant dans « Molière à la campagne ».

Bien que commissaire à la retraite, ce n’est pas un polar que nous propose Guy Penaud pour son premier roman « L’eau qui pleure, un amour en Périgord sous l’Occupation ». Le thème des années noires sera présent avec Patrice Rolli et son livre sur la Brigade Nord-Africaine, et les deux ouvrages de Franck Linol et Guy Penaud sur Oradour. L’historienne Anne Bécheau n’ignore pas cette époque dans sa « Petite Histoire de Sarlat ».

Coté Gastronomie, l’ouvrage « Le foie gras du Périgord sublimé par ses chefs », publié chez Albin Michel et rédigé par vingt grands cuisiniers de Dordogne constituera le plat de résistance. Le samedi 6 décembre, à 16h00, Gérard Gatinel, de La Rapière et Vincent Valverde de La Brasserie Sarladaise vous convient à une dégustation – dédicace. Alain Bernard les complètera avec « A la pousuite du diamant noir » consacré à la truffe (comme le thriller de Martin Walker). De quoi plébisciter Michel Testut et son « éloge du rabiot ».

Noël, c’est la saison des beaux livres et les amateurs auront le choix avec « Sur les pas de Léo, paysan » d’Emilie Delpeyrat et Loïc Mazalrey, et les peintures de Jean-Michel Linfort et de Jean-Calude Allard. Katherine Debelle présentera son remarquable « Grand dictionnaire des rêves », de quoi glisser vers l’ésotérisme et la littérature de jeunesse avec « Le maitre de la pierre cachée » de Claude Diologent. Sophie Read, Catherine Decressac, Jean-Luc Toussaint et Miton Gossare proposeront des nouveautés au jeune public, tout comme Philippe Bigotto et Thierry Félix, avec le deuxième tome de « Rugby de clocher ».

Entrée libre et gratuite pour la dégustation (à 16h) et le débat (à 17h) du samedi 6 décembre, et pour le salon du dimanche 7 décembre, de 10h à 12h30 et de 14h30 à 18h, à l’ancien évêché, rue Tourny, à Sarlat.

Comments are closed.