MENU

by • 1 août 2022 • Mes chroniques littérairesCommentaires fermés sur Essor Sarladais du 29 juillet 202267

Essor Sarladais du 29 juillet 2022

Voyages en quête de soi.

Le Tour des Livres.

   Ludovic Manchette et Christian Niemiec, auteurs du fameux « Alabama 1963 », récidivent dans la nostalgie US, avec « America(s), toujours au Cherche-Midi. En juillet 1973, Amy, 14 ans, est sans nouvelle de sa grande sœur partie tenter sa chance à Hollywood. Elle quitte Philadelphie et ses parents pour courir à sa recherche, à travers l’Amérique des années 70. En bus, puis en stop quand on lui vole tout son argent, logeant dans des motels plus ou moins sordides, elle rencontre des gens généreux, des crapules, des hippies en quête de bonheur, des soldats perdus et même Bruce Springsteen. La contre-culture et la protestation contre la guerre du Viet Nam agitent le continent. La narratrice décrit ce qu’elle en voit, avec la naïveté de l’adolescence. Un road trip initiatique et envoûtant.

En plus de trente romans, salués par la critique, Irène Frain  s’est forgée une belle renommée. Elle nous revient avec « L’Allégresse de la femme solitaire », publié chez Seuil. En 1853, le capitaine d’une goélette, rejoignant la Californie, signale qu’il a capturé, sur une ile au large de Los Angeles, une femme sauvage. Seule survivante d’un peuple oublié, elle parle une langue énigmatique et irradie une réelle joie de vivre. Le docteur Shaw s’attache à elle, entreprend de déchiffrer son idiome et tente de découvrir ce qu’a été son existence solitaire. La population de la ville se divise sur le sort à lui réserver. Un beau roman choral basé sur un fait divers authentique.

« On n’entreprend pas un si grand voyage si l’on n’a pas au fond de soi une énigme à percer » nous dit Diane Ducret dans son dernier roman « Le maître de l’océan », publié chez Flammarion. Un sage taoïste raconte sa vie. Destiné à devenir moine, il refuse son sort avant d’avoir vu la mer. Il s’embarque clandestinement sur un navire marchand ralliant l’Occident et arrive au Mont-Saint-Michel. A travers cette grande respiration maritime, le narrateur se livre à une quête de lui-même. Un roman qui se lit comme un récit de sagesse, mêlant passages bibliques, sagesse taoïste et philosophie de la nature. 

Chez JC Lattés, Gilles Boyer (co-auteur de deux polars avec Edouard Philippe), publie « La Nuit Russe », un roman d’amitié et de suspense. Hugo et Stan sont inséparables. Amis d’enfance, ils se sont mariés le même jour, Stan épousant la sœur d’Hugo. Ensemble, ils effectuent un voyage en Russie ; l’un travaillant au ministère des finances et l’autre comme avocat. Hugo devient ministre et Stan est son plus proche conseiller. L’homme qui les avait reçus à Moscou demande à Stan de trahir son pays en fournissant des données sensibles. Il a les moyens de le faire chanter. Stan peut tout perdre, mais a-t-il le choix ?

                                                        Jean-Luc Aubarbier.

Comments are closed.