MENU

by • 24 juillet 2023 • Mes chroniques littérairesCommentaires fermés sur Essor Sarladais du 21 juillet 2023.281

Essor Sarladais du 21 juillet 2023.

Nouvelles vies.

Le Tour des Livres.

   Retour aux sources pour Aurélie Haderlé avec « Un été à Caméline », paru aux Presses de la Cité. Le cœur en berne après la mort de sa mère, un mariage malheureux et une carrière ennuyeuse à Paris, Naïs retourne à Caméline, le village provençal où elle a passé ses 19 premières années. Elle a décidé de reprendre la propriété dont elle vient d’hériter. Mais il lui faut tout apprendre, sous la férule de Bénédicte : récolter la lavande, fabriquer des savons, gérer des chambres d’hôtes. La vie est rude, parfois dangereuse dans des champs infestés de vipères. Amoureusement, son cœur balance entre Arthur, un touriste belge fantasque et enjoué, et Gabriel, le fils de Bénédicte, ténébreux et sévère, compagnon murailler qui vient réparer ce qui ne fonctionne plus dans la ferme. Avec Gabriel, ils on été amoureux autrefois, mais elle est partie, en laissant des blessures non-cicatrisées. Un chassé-croisé sentimental, en quête du bonheur, avec des chapitres qui portent des titres de chansons nostalgiques.

Drame du souvenir pour Pierre Petit, avec « La Ceinture Dorée », chez le même éditeur. En 1943, alors qu’il fuit Lyon avec Sarah, sa petite-fille, Samuel Grünberg voit son train bloqué par la neige en gare de Fontbonne. Il voulait confier Sarah aux religieuses d’un couvent avant de se cacher chez des paysans. Mais il est épié. Une femme découvre qu’il transporte une fortune en pièces d’or et diamants, cachée dans sa ceinture. Il disparait avec son trésor, mais la légende circule toujours dans les mémoires. En 1964, une jeune femme à l’accent suisse arrive à Fontbonne, soi-disant pour faire une étude sociologique sur les habitants. Mais, peu à peu, ses questions s’orientent sur la période de l’Occupation.

Chez Calmann-Lévy, Jean Siccardi nous entraine en Provence au siècle de Louis XIVavec « Le Dernier Faiseur d’Or ». Apprenti forgeron, Jean Trouin est doué et ambitieux. Avide d’aventures, il croise le chemin de Lascaris, un alchimiste qui lui propose de l’initier à son art de la transmutation des métaux. Les deux hommes font un spectacle de leurs manipulations hermétiques, voyageant de château en château. Mais des dissensions se font jour. Lascaris est épris sagesse et de quête spirituelle, quand Jean Trouin ne cherche qu’à faire de l’or pour s’enrichir. Un roman basé sur la vie du dernier alchimiste français connu, qui était probablement un escroc.

Tribu familiale et secrets qui vont avec, tel est l’univers du roman de Carole Duplessy-Rousée paru aux Presses de la Cité, intitulé « Le cœur à l’envers ». Dans une grande propriété des bords de l’Indre, dans le val de Loire, Hortense, la grand-mère, dirige toute la famille d’une main de fer pour obtenir le meilleur de ses vergers. Maud aime venir se ressourcer auprès des siens. Mais elle découvre que la famille est perturbée par le comportement étrange de Benoit, un des fils d’Hortense. Enfant, il a vu son jumeau se noyer dans la Loire, et ce décès reste tabou.

                                                                          Jean-Luc  Aubarbier.

Comments are closed.