MENU

by • 10 mars 2023 • Mes chroniques littérairesCommentaires fermés sur Essor Sarladais du 10 mars 2023.345

Essor Sarladais du 10 mars 2023.

Pierre Lemaitre, auteur périgourdin.

Le Tour des Livres.

Prix Goncourt 2013, avec « Au revoir là-haut », auteur d’innombrables succès littéraires, Pierre Lemaitre a choisi le Périgord pour continuer son œuvre immense. Avec « Le Silence et la Colère », publié chez Calmann-Lévy, il poursuit l’histoire de la famille Pelletier, commencée avec « Le Grand Monde ». Notons que chaque ouvrage peut se lire indépendamment des autres. En 1952, les trois enfants Pelletier ont quitté la savonnerie familiale de Beyrouth et se retrouvent à Paris. François et Hélène travaillent pour le même journal. Jean, l’ainé, le raté de la famille, tente d’ouvrir un des premiers supermarchés de la capitale. Les choses s’engagent mal pour lui : les vendeuses, maltraitées par le gérant, se mettent en grève. Lui-même est en permanence stressé par Geneviève, son abominable et malfaisante épouse (sûrement un des pires personnages inventé dans la littérature). Tandis qu’Hélène se passionne pour un village qui va être englouti par un barrage, François rouvre le dossier d’une actrice assassinée dans un cinéma. Il ignore que le criminel n’est autre que son frère. Pour soulager ses nerfs, il tue, de temps en temps. Pierre Lemaitre nous livre une construction savamment élaborée, une saga familiale qui est aussi un polar. On y découvre toute une époque : les drames de l’avortement clandestin, une enquête sur l’hygiène des Françaises, les drames sociaux : toute une époque.

Aurélien Bellanger nous propose, chez Gallimard, « Le Vingtième siècle », un roman fleuve autour de l’œuvre et du personnage de Walter Benjamin, le philosophe allemand que s’est suicidé en 1940, en fuyant l’avancée des nazis. Son œuvre passe pour impénétrable. Un auteur contemporain, Messigné, spécialiste du sujet, se suicide dans la Très Grande Bibliothèque. Et si la compréhension des théories de Walter Benjamin conduisait inexorablement à la mort ? Un mystérieux groupuscule d’extrême-gauche qui porte le nom du philosophe, se livre à des actions énigmatiques. Y aurait-il un texte caché, inédit, pour interpréter ce messianisme destructeur ? Ce roman polyphonique virtuose nous perd pour mieux nous retrouver, autour du thème de la bibliothèque du monde élaboré par Borges et Umberto Eco. Le lecteur progresse, fragment par fragment, dans un tourbillon d’informations, jusqu’à l’incompréhension finale.

C’est un premier roman éblouissant que nous propose l’Italienne Claudia Petrucci, avec « L’Exercice » publié chez Philippe Rey. Giorgia et Philippo ont abandonné leurs rêves pour s’enfermer dans une fiction, une version supportable de leur petite existence. Il a renoncé au journalisme pour tenir un bar ;  elle a abandonné le théâtre pour être caissière. Giorgia souffre de troubles psychiques et ne peut assumer une existence normale. Lorsque Mauro, son ancien professeur, lui propose un rôle, elle l’accepte, malgré sa terreur de voir ressurgir un passé qu’elle préfère oublier.

L’Allemand Carsten Henn a choisi un vieux libraire pour héros de son roman « Le Passeur de Livres » publié chez XO. Chaque soir, Carl parcoure les rues pour porter à ses clients les livres qu’ils attendent…. Le sel de leurs existences et leurs liens avec le monde. Quand il ne peut plus faire ce métier, une petite fille de 9 ans, Schascha, le remplace.

                                                                        Jean-Luc Aubarbier.

Comments are closed.