MENU

by • 12 mai 2022 • Mes chroniques littérairesCommentaires fermés sur Essor Sarladais du 14 mai 2022.261

Essor Sarladais du 14 mai 2022.

AFFAIRE DE NOMBRES.

Le Tour des Livres.

Notre voisin lotois Jacques Ravenne et son complice de toujours Eric Giacometti nous proposent le cinquième volume du « cycle du soleil noir » qui évoquent les aventures de Tristan Marcas, archéologue de l’ésotérisme, pendant la seconde guerre mondiale. Le titre de ce thriller publié chez Jean-Claude Lattès, « 669 » évoque la science des nombres. Réfugié en Suisse, Tristan Marcas est obligé, pour sauver la vie de Laure, la femme qu’il aime, de collaborer avec les Nazis. Il doit résoudre pour eux une série de crimes à Paris. Un officier S.S. et une collabo notoire ont été sauvagement assassinés, le nombre 669 peint sur le corps. Cela ne ressemble pas aux règlements de compte de la Résistance. Son enquête le laisse perplexe : s’agit-il de la marque de la Bête, 666, dont on aurait posé le dernier chiffre à l’envers ? Aidé par le commissaire Montalivet, qui n’aime pas plus que lui les Nazis, il va investir les milieux ésotériques nazillons, satanistes et sorciers en tout genre, et même rencontrer le sinistre docteur Petiot et les sbires de la Gestapo française. Un roman qui se lit avec passion, très bien ficelé, et qui s’appuie sur des faits et des personnages bien réels.

Cette fois, c’est bien le chiffre de la Bête de l’Apocalypse de Jean que l’on trouve dans le titre « 666 » du roman que Jérémy Wule publie chez Pygmalion. Un thriller lui-aussi très ésotérique et très parisien. Des corps couverts d’étranges symboles sont retrouvés dans des lieux particuliers de Paris : devant la pyramide du Louvre, place du Palais-Royal… Le commissaire Stanislas Diamick pensait avoir tout vu dans sa carrière…. En plus de ses problèmes de couple, il doit se lancer dans un jeu de piste macabre et satanique au sein même de la capitale…. s’il ne s’agit pas tout simplement d’un complot mondial impliquant les francs-maçons.

Cotton Malone, le héros récurrent de Steve Berry nous revient dans de nouvelles aventures intitulées « La Conspiration de l’Ombre » et publié au Cherche-Midi. Au cours d’un voyage en Biélorussie, il rentre en possession de documents explosifs, soigneusement dissimulés par les Soviétiques. Que s’est-il réellement passé dans le bunker berlinois qui aurait vu le suicide d’Adolf Hitler et Eva Braun ? Martin Borman, le dauphin du Führer, est-il bien mort en Amérique du Sud, lui qui avait préparé, à Strasbourg, avec des financiers allemands, la fuite des capitaux nazis, avant la défaite ? Sur les traces de l’or des Nazis, Malone mène l’enquête au péril de sa vie, au Chili, en Suisse et en Afrique du Sud.

Nouvelle enquête de l’inspecteur Higgins, sous la plume de Christian Jacq, spécialiste de l’ésotérisme. Publié chez XO, « Drones, les ailes du crime » propose une intrigue en forme de pelote de laine. Nelson Mayer, l’inventeur d’un nouveau drone tueur pour l’armée britannique, est assassiné après qu’on lui ait volé les plans de son invention. Le coupable semble être un membre de la branche antiterroriste de Scotland Yard, lui-même retrouvé mort. Entre les réseaux d’espionnage russe et les drames sentimentaux, il faut bien tout le talent d’Higgins pour résoudre l’énigme.

                                                                Jean-Luc  Aubarbier.

Comments are closed.